Odyssée des Ombres Index du Forum
Odyssée des Ombres
Forums de l'Odyssée des Ombres
 
Odyssée des Ombres Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Lanciell Mîlîrwen ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Odyssée des Ombres Index du Forum -> Les Limbes -> Lieu de rassemblement -> Membres Lotro
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Valornim
Grand Maître

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2010
Messages: 2 824

MessagePosté le: Jeu 3 Jan 2013 - 18:09    Sujet du message: Lanciell Mîlîrwen Répondre en citant

Cette histoire commence sur un talan. Pas un simple talan, non mais un talan de la lothlorien.

Ce talan avait la caractéristique de se situer dans la plus belle des forêts d'elfe de la Terre du Milieu: la Forêt d'Or.

Les gens de la forêt vivaient le plus clair de leur temps en autarcie. Chantant, dansant, riant sous un ciel bleu nappé d'une voûte d'or que constituait les feuilles des mallornes millénaires.

Les frontières de cette forêt sont gardés d'une main de fer par les Galadhrim, car en son sein demeure Caras Galadhon, la cité de Galadhriel, Dame de Lorien, épouse du Seigneur Celeborn.

Ainsi donc notre histoire commence sur un talan, niché non loin de la frontière sud de la forêt, là où de temps à autre des rohirrim se perdent à l'orée des bois.

Là s'avançait un groupe d'hommes avec des montures. Les hommes étaient à pied pour ne pas faire de bruit et alerter un quelconque danger.
La forêt était réputé pour être la demeure d'une puissante sorcière, et on disait qu'aucun homme qui entrait dans les bois ne fut jamais revenu.

Ces braves aventuriers venaient de Stangarde, une ville frontalière au sud qui surveille les mouvements au nord du Rohan. Leur thane avait eu vent qu'un détachement d'homme de l'est pouvait passer au nord par la forêt noire, et traverser l'anduin en amont. Pour éviter toute attaque par surprise de ce côté, des éclaireurs furent envoyés pour espionner les environs du bois.

Bien que les hommes étaient sur leur garde, les chevaux semblaient paisible comme si aucun danger ne pouvait intervenir en cette forêt.
Plus ces hommes s'enfonçaient dans les bois sinistres, plus ces derniers devenaient magnifiques.

Jusqu'enfin, ils atteignirent les puissants mallornes.

Welf: Fredel, nous ne devrions pas nous aventurer aussi loin. je pense que nous ne devrions pas être ici.
Fredel: les ordres sont clairs. Nous devons établir un camp ici, non loin du fleuve Anduin, pour surveiller les mouvements des hommes de l'est.
Welf: Je sais bien, mais j'ai l'impression depuis que nous sommes entrés dans ce paysage... étrange... vieux et à la fois.... paisible, nous ne sommes pas seuls.
Widred: Je suis d'accord avec Welf. les chevaux ont beau être calme, j'ai cru entendre du bruit au dessus de nous à un moment. Et vous savez ce que l'on raconte sur cette forêt...

Alors qu'ils continuèrent d'avancer, ils entendirent un bruit.

Widred: qu'est ce donc?
Welf: On dirait un chant. Quelle voix envoutante!
Fredel: Restez sur vos gardes, c'est peut être un piège.

Les hommes avancèrent dans les fourrés, sans leurs chevaux, leurs mains sur leurs gardes, prêt à sortir leurs épées le cas échéant.




_________________
L'avenir n'est qu'un éternel recommencement.


Revenir en haut
Valornim
Grand Maître

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2010
Messages: 2 824

MessagePosté le: Jeu 3 Jan 2013 - 18:13    Sujet du message: Lanciell Mîlîrwen Répondre en citant

Plus ils avançaient, se mouvant avec silence sur le feuillage au sol, plus le chant devenait mélodieux. Le bruit de l'eau qui coule se fit entendre.

Les trois éclaireurs arrivèrent alors au bord d'un étang, ils remarquèrent maintenant une cascade dont étrangement le bruit leur fut caché.

Autour de l'étang, des cerfs, des écureuils, des lapins vinrent boire. Et au centre de celui-ci se dessina une forme, une silhouette légère, dissimulé sous la cascade.

Fredel donna signe à Welf et Widred de faire le tour en silence, épée à la main.

Le chant reprit alors et ils furent comme hypnotisés:
la la laaaaa la, la la laaaa la laaaa la la laaaaaa....

Les trois hommes oublièrent ce qu'ils faisaient, et ne purent relâché leur attention de l'étang.

Puis, lentement, la silhouette se rapprocha. Une biche entra sur l'étang et s'approcha de la silhouette.

Lorsque la forme quitta enfin le bas de la cascade, une elfe de toute beauté, entièrement nue, se découvrit, devant les yeux ébahis des trois hommes.

Fine et légère, blonde aux yeux verts, en toute délicatesse elle posa un baiser sur le museau de la biche.
Une poitrine toute menue, un déhanché renversant, un ventre plat... les trois hommes à trois endroits virent l'elfe de trois manière différentes, mais ils réagirent tous les trois de la même manière: en lâchant leurs épées.

Le bruit du métal tombant au sol fit s'enfuir les animaux autour de l'étang. La biche fit un bond et l'elfe écarta les jambes, prête à tout danger.

La vision de cette elfe subjugua Fredel, Welf et Widred qui sortirent alors des buissons, totalement attiré par cette beauté divine.

L'elfe fut alors toute étonnée de cette apparition. Voyant que les hommes semblaient séduit par tout son être, elle décida de profiter de la situation. Elle recommença à chanter sa mélodie envoutante:
la la laaaaa la, la la laaaa la laaaa la la laaaaaa....

Fredel se sentit attirer en avant. C'était comme si ces jambes ne lui obéissaient plus. Il fut alors à porté de bras de l'elfe, seulement recouverte des gouttelettes d'eau qu'éjectait la cascade derrière elle.

Elle se mit à rire. Elle s'agrippa à Fredel autour de son cou, son corps épousant celui de l'homme. Elle se mit à lui caresser le dos. Elle sentit la gêne de l'homme malgré son épaisse armure. Elle se frotta à lui tout en se remettant à chanter.

Fredel avait du mal à se retenir. Welf et Widred semblaient commencer à nourrir une certaine jalousie.

_________________
L'avenir n'est qu'un éternel recommencement.


Dernière édition par Valornim le Ven 4 Jan 2013 - 12:59; édité 1 fois
Revenir en haut
Valornim
Grand Maître

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2010
Messages: 2 824

MessagePosté le: Jeu 3 Jan 2013 - 18:16    Sujet du message: Lanciell Mîlîrwen Répondre en citant

L'elfe se mit alors à retirer la cape de Fredel qui se posa sur l'eau de l'étang. Puis elle s'agenouilla devant lui. Fredel était tout guilleret devant une telle beauté. Il s'imaginait tout plein de chose dans la tête.

Mais il commença à ressentir une certaine chaleur à l'entrejambe. Une chaleur en bas, une douce mélodie dans les oreilles, une belle elfe nue dans un étang avec une cascade, il ne pouvait rien imaginer de mieux pour lui, le vieux guerrier.

Plus il y pensait, plus il mit sa tête en arrière avec un large sourire.
Cette forêt est magnifique, pensa t'il, avec cette voûte dorée, cette sensation accueillante et cette... cette... odeur de brûler?!?

Fredel rabaissa la tête vers l'elfe nue et la vit rire à gorge déployée, tenant une sorte de pierre dans la main. Le regard de l'elfe qui fut envoutante se changea en regard de braise....

Et braise ce fut le cas, son armure était en feu. Autour du bassin, Welf et WIdred n'en crurent leurs yeux. Ils virent leur ami être la proie des flammes. Mais comment des flammes purent naître au dessus de l'eau.

Fredel s'éclaboussa au sol sur l'étang, brûlé vif.

L'elfe regarda les deux autres hommes qui reprirent leurs esprits, ramassèrent leurs armes, et se mirent en garde.

Soudain, un cri d'oiseau se fit entendre. Puis un autre, et encore un autre. Une flèche fut tirer au pied des hommes. Ceux-ci se mirent alors à fuir.
L'elfe nue resta dans l'étang, un peu déçu de la tournure des évènements.

Haldir: Lanciell, ce n'est pas sage ce que vous venez de faire.
Lanciell: Vous trouvez, je me suis pourtant bien amusé.
Celebir: Pourquoi avoir tué cette homme?
Lanciell: Il avait des pensées obscènes. De plus, il était de toute manière condamné à mourir. En le tuant maintenant, et en faisant fuir les deux autres, je leur ai sauvé la vie.
Haldir: Comment cela?
Lanciell: Les pierres me l'ont montré. Des hommes du Rhun les aurait tué tous les trois, ils ont établis un campement non loin de là où ces trois rohirrim voulaient établir le leur.
Haldir: Cela n'explique pas pourquoi la mort de celui-ci.
Lanciell: C'est le seul qui s'est approché. je voulais voir un homme de près et sentir sa chaleur. Voir ce qu'ils ont de différent par rapport à nous. Mais quand je compris ce qu'il espérait de moi, j'ai préféré en finir rapidement et laisser les autres partir.
_________________
L'avenir n'est qu'un éternel recommencement.


Revenir en haut
Valornim
Grand Maître

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2010
Messages: 2 824

MessagePosté le: Jeu 3 Jan 2013 - 18:18    Sujet du message: Lanciell Mîlîrwen Répondre en citant

Celebir: Ce n'était pas une bonne solution. Maintenant, ils ne penseront qu'à une chose: revenir pour te retrouver en bien comme en mal.
Haldir: Celebir a raison. Lanciell, vous devez partir à leur recherche.
Lanciell: Mais seule la Dame ou hir Celeborn  peuvent décider de cela.  
Haldir: c'est vrai, mais les deux hommes n'ont pas encore quitté la forêt. Vous avez une chance de les rattraper.

Devant le regard sérieux et implacable d'Haldir, Lanciell se sentit obligé d'agir. Elle prit alors sa pierre et partie à la poursuite des hommes.

Welf et Widred ont pris une grosse avance. Ils arrivèrent essouffler à l'endroit où ils avaient laissés leur chevaux.

Welf: Mort?!? Que s'est il passé?
Widred: Ce sont des flèches du mordor... des orques peut être ou pire.
Welf: Et pour Fredel? Les flammes sont apparus de nulle part et l'enrobèrent à une vitesse incroyable.
Widred: je te dis que c'était la sorcière des bois. Nous n'aurions pas du entrer si profondément dans la forêt.
Welf: Sans chevaux et sans capitaine, nous n'avons d'autre choix que de retourner à Stangarde.

Ils entendirent alors un bruit derrière eux, au loin. Ils se préparèrent à tout.

Ce fut l'elfe, encore nue, qui s'était jeté à leur poursuite. Devant une telle beauté incendiaire, Welf et Widred se remirent à courir. Autour d'eux, des flammes jaillirent de chaque côté et s'évanouirent dans le même instant.

Enfin, après quelques centaines de mètres, les hommes sortirent de l'orée de la forêt d'or. Là un détachement d'hommes de Stangarde arriva en renfort comme prévu.

L'elfe vit, caché dans les buissons, tout ces hommes, harnachés sur leur monture, tout en sueur. Elle observa la scène de loin sans entendre ce qui se disait.

Elle vit les deux éclaireurs raconter leur histoire.
Elle vit la réaction du chef à cheval lorsque, pensa t'elle, les deux hommes expliqua la mort du troisième.
Elle vit le détachement tourné autour de la frontière.
Elle vit enfin leur chef regarder avec insistance dans les arbres.
Et soudain, elle le vit la regarder, ou plutôt regarder dans sa direction. La t'il vu au travers des branchages, elle ne le saurait dire.

L'échange de regard fut long et à la fois court. Le chef ordonna alors à son détachement de faire demi-tour. Il donna aussi deux montures aux éclaireurs.
_________________
L'avenir n'est qu'un éternel recommencement.


Revenir en haut
Valornim
Grand Maître

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2010
Messages: 2 824

MessagePosté le: Jeu 3 Jan 2013 - 18:21    Sujet du message: Lanciell Mîlîrwen Répondre en citant

Alors que le groupe s'en alla, le chef descendit de son robuste cheval. Il se mit à s'approcher des arbres, et il dit:

Grimwulf: Je sais que vous êtes là. montrez vous!

Lanciell ne bougea pas. Elle l'observa: un homme relativement âgé, plus apte à donner des ordres qu'à guerroyer.

Malgré sa nudité, elle décida de se montrer à cet homme. Elle sauta en contrebas en sortant des buissons. Elle apparut alors devant l'homme, fière... et dénudé.

Grimwulf: Je vois. Je m'appelle Grimwulf, fils de Grimbathor. Tes maléfices n'ont pas d'emprise sur moi, sorcière. Mais si nos hommes ont eu une quelconque approche malsaine à votre égard, je vous prie de leur pardonner. Ces bois sont vôtre et nous ne sommes que des visiteurs de passage. Nous ne voulons pas d'ennuis avec les gens de votre espèce.

Lanciell, sans un mot, s'approcha de l'homme. Elle le vit prêt à se protéger. L'elfe se mit à rire et présenta un large sourire à l'homme. Elle murmura alors à son oreille:

Lanciell: Grimwulf, fils de Grimbathor, vos excuses sont acceptées.

Alors que le corps de l'elfe touchait le corps en armure du vieil homme, les lèvres de Lanciell se posèrent sur celle de Grimwulf. Ce dernier ferma les yeux et relâcha ses muscles.

Lorsque Grimwulf rouvrit les yeux, l'elfe n'était plus là ainsi qu'une sacoche sur son vieux cheval.

Il remonta sur son cheval, avec un dernier regard vers la forêt, passant une main sur ses lèvres.

Lanciell le vit partir au loin. Elle retourna en Lothlorien en riant.

A son retour, elle fut convoqué par le Seigneur Celeborn qui a eu vent de l'affaire.

Lanciell plaida sa cause devant le Seigneur de Caras Galadhon mais Celeborn lui fit signe de se taire.

Celeborn: Je ne vous ai pas fait convoqué pour cela, Lanciell Mîlîrwen. Nous avons besoin de vos talents pour rechercher une personne qui se cache, même à notre vision. Il se cache depuis longtemps. Il fut un invité de la lothlorien, il y a fort longtemps, et il y a fort longtemps que nous n'avons pas discuté. Cette personne a sûrement des informations importantes à nous communiquer.
Lanciell: quelle est donc cette personne? Hir!
Celeborn: Votre grand père, Valornim dit l'Excelsior. Je sais que vous ne l'avez jamais rencontré et qu'il ignore votre existence mais je pense que vous avez un don qui vous unis. Car comme lui, Lanciell, vous savez utilisé les runes.

Lanciell était surprise par tant de révélations.

Celeborn: Vous devez partir demain pour un périlleux voyage, puissiez vous nous revenir.
Lanciell: Je le retrouverais, Seigneur Celeborn, j'en fais le serment.

Le lendemain, en quittant Caras Galadhon, habillé de la tête au pied, elle se mit à penser à tous ces idiots d'hommes et de femmes qu'elle pourra séduire...
_________________
L'avenir n'est qu'un éternel recommencement.


Revenir en haut
Myrtlon
Odysseus

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2010
Messages: 307

MessagePosté le: Mar 8 Jan 2013 - 20:28    Sujet du message: Lanciell Mîlîrwen Répondre en citant

Sympas, c'est bien écrit ! J'aime bien.
Je vais éviter de trop la regarder à l'avenir XD


Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Odyssée des Ombres Index du Forum -> Les Limbes -> Lieu de rassemblement -> Membres Lotro Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com